Ce sentier côtier nous a tellement enchanté que nous avons décidé de le partager sur ce blog avec vous. Il est très peu fréquenté par les touristes et idéal pour découvrir la nature et les paysages de Buenavista del Norte.

Il démarre dans le village et vous mènera sur un ancien chemin le long de la côte aux reliefs et formes abruptes, jusqu’à une petite plage tranquille où se trouve un restaurant aux vues panoramiques. Il ne s’agit pas de la promenade typique de bord de mer, mais d’un chemin rural qui longe un terrain de golf avec d’amples vues sur l’Atlantique et les volcans de Teno, au milieu d’une végétation particulière de la zone.

Pont sur le sentier à Buenavista del Norte et les volcans de Teno en arrière-plan

Pont sur le sentier à Buenavista del Norte et les volcans de Teno en arrière-plan

Sentier côtier aux 18 points d’intérêt

Il s’agit d’une promenade cirulaire de 5,4 km, facile et agréable, d’une heure et demie ou de deux heures si vous prenez le temps de prendre des photos et de contempler le paysage. Pour mieux comprendre ce parcours et découvrir ses secrets, nous vous présentons ci-après 18 points d´interêt naturels et culturels.

Point de départ du sentier: Buenavista del Norte

Vue aérienne de Buenavista del Norte au pied du parc rural de Teno

Vue aérienne de Buenavista del Norte au pied du parc rural de Teno

Buenavista del Norte est la dernière commune au nord-ouest de Ténériffe, entre montagnes à l’exubérante végétation et la côte vierge. C’est une charmante petite ville de caractère qui reste encore très connectée avec sa culture et ses traditions, et où l’ont peut encore observer une architecture canarienne d’une beauté et d’une sobriété authentique.

Le sentier commence en centre ville, juste derrière l’Office du Tourisme, sur la place de Los Remedios (1) et est signalisé par deux bandes verte et blanche et un panneau indiquant Playa Las Arenas. Avant de partir, attardez-vous quelques minutes sur l’église et les maisons qui l’entourent, à l’architecture traditionnelle canarienne du XVI siècle. Les demeures à deux étages , aux coins marqués de pierres apparentes, sont organisées autours d’un patio central. Les toits sont à deux ou quatre pentes, en tuiles rondes. La plupart des fenêtres sont à guillotine et parfois non alignées entre elles et avec les portes. Le centre historique a été déclaré Ensemble Historique en 1983.

Savourez la vie d’un village canarien

Place et église de Los Remedios à Buenavista del Norte

Place et église de Los Remedios à Buenavista del Norte

Un petit café sur la place du village, à l’ombre de grands ficus, s’impose. Observez les va-et-vients des locaux, de ces canariens si chaleureux et paisibles, qui prennent le temps de discuter sereinement entre eux. Un cadre idéal pour déconnecter et expérimenter le tourisme Slow.

D’où vient le nom de Buenavista? Les chroniques racontent que les castillans, établis dans cette zone au debut du XVI siècle, admiraient tellement la luxuriance du paysage et la proximité de la mer, qu’ils décidèrent du nom de Buenavista: belle vue.

Impression typique du sentier côtier à Buenavista del Norte

Impression typique du sentier côtier à Buenavista del Norte

Lieux historiques au bord du sentier, à Buenavista del Norte

Juste derrière la place du village, vous traverserez la petite ravine de Triana, un oasis de verdure, avec ses zones de pic-nic, barbecue et lavoirs Los Lavaderos (2). Cet ancien site comprenait 14 bacs à laver à la pierre avec tout le système d’arrivée et d’évacuation des eaux. Vous arriverez ensuite aux premières bananeraies, certaines abandonnées de nos jours. 100 m plus loin se trouve la petite chapelle de Sainte Isabelle ou La Visitación (3). De là vous descendrez un escalier à droite et vous passerez par la Hacienda de la Fuente (4), un édifice historique du XVI siècle, qui fut la demeure de Juan Méndez, fondateur du village de Buenavista del Norte.

Chapelle La Visitación avec le panneau du sentier à Buenavista del Norte

Chapelle La Visitación avec le panneau du sentier à Buenavista del Norte

Vous continuerez sur le sentier étroit en pierres qui borde le terrain de golf.

Le terrain de golf à Buenavista del Norte avec l'île de La Palma à l'horizon

Le terrain de golf à Buenavista del Norte avec l’île de La Palma à l’horizon

La banane: la culture la plus importante des Canaries

Sur cet idyllique partie du sentier, vous verrez bougainvilliers aux différentes couleurs, et autres plantes telles que: figuiers de barbarie, agaves et aloés. Vous aurez la possibilité de voir de près les bananiers chargés de leurs régimes (5). Saviez-vous que chaque année à Ténériffe, sont récoltés environ 140000 tonnes de bananes? En tout, plus de 35000 canariens vivent de la culture de la banane et seulement 10% sont exportés vers l’Europe.

Banane canarienne

Banane canarienne

Point de vue de la plage de Los Barqueros

Le sentier à Buenavista del Norte vous conduira du côté gauche du ravin de Triana jusqu’au point de vue de la plage de Los Barqueros (6). Vous arriverez à une petite chapelle. De là vous pourrez faire une jolie photo de cette petite crique avec son embarcadère au pied de la falaise. L’accès à la petite plage tranquille sera sous votre propre responsabilité vu le risque de chutes de pierres. Pensez à vous munir de chaussures de plage à cause des galets glissants.

La plage de Los Barqueros

La plage de Los Barqueros

Colonnes basaltiques de la falaise de Los Barqueros

Telles sculptées par la main de l’Homme, ces colonnes basaltiques verticales et radiales se détachent des autres matériaux volcaniques qui forment la falaise. Lorsque la lave se refroidit très lentement (coulée isolée de l’air), elle se contracte et se fracture de l’extérieur vers l’intérieur formant ces disjonctions. Sur la falaise du mur opposé, vous pouvez voir une marguerite en pierre (7).

Marguerite en pierre sur la plage de Los Barqueros

Marguerite en pierre sur la plage de Los Barqueros

Le paysage du massif de Teno

Depuis Los Barqueros, le sentier serpente le long de la côte escarpée en-dessous du terrain de golf. Tout en sentant la caresse des alyzés accompagnée du son des vagues qui se brisent contre les laves, vous pourrez observer une des plus amples collections de plantes du littoral de Ténériffe. En fin d’après-midi, avant un des couchers de soleil les plus colorés de l’île, vous assisterez à la vie frénétique des oiseaux du littoral, tels que le tourne-pierre ou le courlis cendré. Pensez à vous munir des chaussures robustes pour marcher confortablement sur ce terrain accidenté.

Vue du littoral depuis le sentier de Buenavista del Norte

Vue du littoral depuis le sentier de Buenavista del Norte

Le terrain de golf, conçu par Severiano Ballesteros, offre un surprenant contraste de couleurs entre les laves noires et le bleu de la mer et du ciel. Les montagnes et gorges qui se démarquent au fond sont le massif de Teno (8), une des plus anciennes régions de Ténériffe dont la formation à commencé il y a environ 8 millions d’années. Selon le temps, il est possible d’apercevoir le Teide qui s’élève tel le toit de l’île, à 3718 m.

Le massif de Teno avec le terrain de golf à Buenavista del Norte

Le massif de Teno avec le terrain de golf à Buenavista del Norte

Cette zone côtière fut également importante dans l’histoire pré-hispanique puisque les aborigènes Guanches venaient y ramasser des coquillages. Ils les séparaient de leur coquille pour alléger le transport en grande quantité. Près du terrain de golf plusieurs dépôts de coquilles ont été conservés.

La Isla Baja, une plate-forme volcanique

La Isla Baja (L’Île Basse) a été formée au pied d’anciennes falaises auparavant baignées par la mer (9), par l’extension de couches de laves venues des hauteurs du massif et du volcan de Taco, ce cône volcanique qui s’élève sur cette plate-forme côtière. C’est une región très propice à l’agriculture de par l’horizontalité du terrain et sa grande fertilité apportée par les minéraux issus du volcanisme et les sédiments venant des montagnes alentours.

Vue panoramique sur Isla Baja depuis le point de vue d'El Fraile

Vue panoramique sur Isla Baja depuis le point de vue d’El Fraile

Des éruptions survenues à l’intérieur de ravins et vallées ont aussi atteint le litoral. C’est le cas du volcan de El Palmar dont les laves forment la plaine sur laquelle nous nous trouvons. La Isla Baja regroupe les villes de Buenavista del Norte, Los Silos, Garachico et El Tanque.

Des couches de laves qui ont formé le nouveau littoral

Des couches de laves qui ont formé le nouveau littoral

Salines du sentier côtier à Buenavista del Norte

Nombreux bassins naturels peu profonds furent utilisés comme salines lors des mois d’été: les salines de La Tablada (10). L’eau de l’Atlantique s’y déposait et s’évaporait naturellement laissant les cristaux de sel dans le fond. Ceux-ci étaient par la suite récoltés et utilisés pour la conservation des aliments comme le poisson. Souvent, pour augmenter le rendement, l’eau était remontée avec des seaux ou des petits moulins jusqu’aux bassins. Il y avait auparavant 56 salines réparties sur les différentes îles de l’archipel.

La couleur blanche des salines se détache sur la lave et le bleu de la mer

La couleur blanche des salines se détache sur la lave et le bleu de la mer

Boule de lave

Quelques mètres plus loin vous observerez un phénomène géologique appelé “boule d’accrétion” (11). C’est une grande boule de lave qui s’est formée comme une boule de neige: une petite boule de lave se détache de la coulée puis roule sur les pentes accumulant plus de matériel encore liquide. Celle-ci provient de la vallée de El Palmar et a grossi jusqu’à se déposer et refroidir sur cette côte.

Boule de lave de la vallée d'El Palmar

Boule de lave de la vallée d’El Palmar

La flore du littoral canarien

Ténériffe est l’île la plus étendue et élevée des îles Canaries, ce qui explique qu’elle présente la plus ample diversité biologique de l’archipel. La végétation change de façon radicale en quelques centaines de mètres et ce, grâce aux différentes altitudes, aux reliefs escarpés et aux ravines qui forment des barrières naturelles et divers micro-climats d’une zone à l’autre. Lors du parcours vous traverserez deux écosystèmes différents.

Le premier est l’ecosystème litoral qui se trouve jusqu’à 50 mètres d’altitude. Il se compose de plantes adaptées à la brise marine salée appelées halophiles. On y trouve par exemple l’astydamia latifolia et le crithmum maritimum. Le second est le piso basal, entre 50 et 400 mètres d’altitude, un écosystème composé de plantes xérophiles, adaptées à la sécheresse, aux vents forts et au soleil. Ce sont principalement des euphorbes (12) telles que euphorbia lamarckii (Tabaiba) et euphorbia canariensis (cardón), les deux sont des plantes endémiques des îles Canaries. Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Plante typique que l'on peut voir tout au long du sentier côtier à travers Buenavista del Norte: La Tabaiba

Plante typique que l’on peut voir tout au long du sentier côtier à travers Buenavista del Norte: La Tabaiba

Le cardón est l'une des plantes prédominantes de la végétation côtière

Le cardón est l’une des plantes prédominantes de la végétation côtière

Ceux qui ont eu la chance de voyager dans les Caraïbes reconnaîtront à la fin du parcours, la Coccoloba uvifera, un arbuste aux feuilles pérennes, résistant à la brise marine et dont le fruit se consomme sous forme de confiture ou en jus.

Vous verrez aussi aux abords de la plage, plusieurs éxemplaires de tamaris (Tamarix canariensis), un petit arbre qui pousse sur les sols côtiers de tout l’archipel des Canaries. Ses racines profondes lui permettent de résister aux fortes rafales de vent propres des bords de mer. Son écorce contient des tanins et colorants autrefois utilisés à des fins médicales. C’est aussi un arbre utilisé en jardinerie, comme fourrage et pour son bois très apprécié en menuiserie.

Coucher de soleil sur la côte et l'arbre tamaris à droite

Coucher de soleil sur la côte et l’arbre tamaris à droite

Que faire à la fin du parcours par Buenavista del Norte

Garder la forme avec vues sur la mer

Le sentier côtier par Buenavista del Norte fini au complexe sportif municipal avec piscine climatisée, sauna et gymnase (13). Vous pourrez y nager dans une eau salée, chauffée à 26 degrés tout en admirant le ciel bleu et les volcans de Teno. L’entrée coûte 4 euros. Ouverture de lundi à vendredi de 10 heures à 22 heures. L’accès au sauna coûte 3 euros sous réservation (tel: 00 34 922 12 81 01). Avant d’entrer à la piscine vous trouverez un petit parc d’entraînement à l’air libre, d’accès libre et gratuit.

Gastronomie aux saveurs de l’Atlantique 

Restaurant de plage à côté de l'Atlantique

Restaurant de plage à côté de l’Atlantique

Face aux piscines se trouve un petit restaurant face à la mer et au massif de Teno d’où vous pourrez contempler un magnifique coucher de soleil au-dessus de l’île de La Palma, presque les pieds dans l’eau! Le restaurant propose du poisson et des fruits de mer de première fraîcheur, mais vous pourrez aussi juste vous désaltérer ou goûter au café typique de Ténériffe, le barraquito. Horaires: tous les jours de 12 à 21 heures. Cela dit, un pic-nic sur les rochers en écoutant le ressac est aussi une bonne option.

Le barraquito (café typique de Ténériffe) au bout du sentier à Buenavista del Norte

Le barraquito (café typique de Ténériffe) au bout du sentier à Buenavista del Norte

Un bain dans les piscines naturelles de lave

Se baigner dans l’eau cristalline de l’Atlantique est toujours un plaisir, mais cette expérience devient inoubliable lorsque’il s’agit de piscines ou bassins naturels formés par les reliefs des coulées de lave. Gràce aux marées, ces piscines de différentes profondeurs se remplissent périodiquement d’eau fraìche tout en vous protégeant des vagues (14). Pensez à vous munir de sandales de plage puisque vous marcherez sur de la roche glissante et abrasive.

Une journée de plage sur le sable volcanique

Coucher de soleil sur la plage de Las Arenas

Coucher de soleil sur la plage de Las Arenas

Le sentier côtier par Buenavista del Norte finit à la plage de Las Arenas (15). Cette plage sauvage est formée d’une large plate-forme rocheuse (laves du volcan de El Palmar) avec une zone de galets à droite. Entre mai et novembre s’y dépose du sable noir d’origine volcanique et c’est à ce moment là qu’elle est le plus fréquentée et qu’elle est surveillée. Attention aux courants et grosses vagues qui en font un spot de surf et bodyboard. En hiver, les tempêtes retirent de nouveau le sable et convertit cette plage en une plage de galets. De par sa position à l’ouest, vous assisterez à de splendides couchers de soleil.

La plage de Las Arenas en été

La plage de Las Arenas en été

Suivre le sentier jusqu’à une autre plage

Si vous avez envie de continuer un peu plus, à 500 mètres vous arriverez à la plage de El Fraile, une crique sauvage et solitaire à forte houle et vues spéctaculaires. Il est fortement recommandé de ne pas s’y baigner. Le sentier qui y mène se trouve au bout de la plage de Las Arenas et traverse un mignon petit pont en pierres et en bois (16).

Comment revenir à Buenavista del Norte

Vous pourrez regagner Buenavita del Norte en revennant sur vos pas par le sentier, ou par la route. Celle-ci commence à 20 mètres au sud du restaurant (17) où l’on trouve un parking pour caravannes. De là vous remonterez le long du terrain de golf jusqu’à l’hotel Melià Hacienda del Conde (18). L’architecture de cet hotel 5 étoiles nous fait penser à un magnifique palace. Le spa de cet hotel propose un circuit termal, sauna, bain turc et massages, accessibles aussi aux personnes qui ne sont pas clients de l’hotel.

Le chemin du retour à Buenavista del Norte avec l'hôtel Melià Hacienda del Conde en arrière-plan

Le chemin du retour à Buenavista del Norte avec l’hôtel Melià Hacienda del Conde en arrière-plan

Au bout de la rue, en prennant à gauche, vous descendrez par un passage en pierres jusqu’à la Hacienda del Conde (4). A quelques mètres en remontant une petite côte, vous verrez de nouveau la chapelle de La Visitación (3). De là vous reprendrez le chemin du retour à Buenavista del Norte.

Carte du sentier à Buenavista del Norte 

Nous espérons que cette description vous aie donné envie de réaliser ce parcours et que vous vous orienterez sans difficulté sur ce chemin paisible et éloigné du brouhaha des zones touristiques.

Vous pouvez obtener la carte du parcours ainsi des points d’intérêt en cliquant ci-dessous.

Tabaiba Guesthouse vous propose un logement idéal pour connaître le nord-ouest de l’île. Réservez votre séjour avec nous dans un des endroits les plus autentiques de Ténériffe. Plusieurs activités dans les environs vous seront décrites dans ce blog. Et si vous souhaitez découvrir d’autres sentiers, nous vous recommandons les services de notre guide de montagne: Sergio Walking Tours

A bientôt!

Karin et Sergio